Partir

Qu’on se le dise …

Archives

TSM renfloue le bateau de pêche Izel Vor

Le TSM Dora, de Thomas Services Maritimes, a sorti de l’eau l’épave de l’Izel Vor, qui ne présente plus de danger, notamment pour la pêche dans le secteur. Ce petit bateau de pêche avait sombré en baie de Saint-Brieuc, le 9 mars. Il gisait à par 7 mètres de fond, à proximité du phare du Grand Léjon. Les deux membres d’équipage avaient été récupérés sains et saufs par un semi-rigide et le patrouilleur Thémis des Affaires maritimes, ainsi que le canot tous temps de la staton SNSM de Loguivy-de-la-mer.

Dunkerque : la solidarité s’est mise en place rapidement sur le port

La solidarité entre ouvriers dockers et patrons des quatre sociétés de manutention s’est rapidement mise en place dès le début de la crise du Covid-19. Le port a pu fonctionner tout au long du mois de mars. Avril pourrait être plus compliqué. Un article d'Hervé Deiss de Ports et Corridors

Un patrouilleur vénézuélien veut arraisonner un paquebot et coule après l’avoir abordé

Une histoire assez ahurissante pour une information qui, si elle était tombée 24 heures plus tôt, aurait pu faire croire à un poisson d’avril… Le 30 mars, le Naiguatá, un patrouilleur hauturier de 80 mètres entré en service en 2012 dans la flotte des garde-côtes vénézuéliens, a sombré après avoir tenté d’arraisonner le navire de croisière RCGS Resolute. Ce dernier n’est autre que l’ancien Hanseatic de la compagnie allemande Hapag-Lloyd Cruises.